La passion des meubles et objets anciens

Meuble d’appui

Meuble d’appui

Tout savoir sur la restauration d’un meuble d’appui Napoléon III

Avant la restauration de ce meuble dans le goût de Boulle, tachons de décrire rapidement les spécificités de ce style Second Empire.

Le style Napoléon III est l’un des plus singuliers qui soit. Il ploie sous la diversité et sous les contradictions. Une multitude de styles se juxtaposent durant cette période pour se retrouver parfois sur un même meuble.

Cet éclectisme, déjà amorcé sous Louis Philippe, triomphe avec le Second Empire. Tous les styles antérieurs servent de modèle: au style Louis XIV par exemple, on emprunte le style Boulle avec leurs incrustations de cuivre ou d’écaille.

Les meubles à hauteur d’appui, ou meubles d’appui, sont très répandus sous le Second Empire. Ils tiennent à la fois de la commode et du buffet bas. Ce sont souvent des meubles d’apparat destinés aux pièces de réception (entrée, salon). Ils sont généralement richement décorés, particulièrement les devants de portes dont l’ornementation est souvent riche et soignée.

Voici quelques caractéristiques de ce style Napoléon III:

• Éclectisme des formes.

• Décor riche sur bois noirci.

• Marqueterie de métal en fleurette ou en étoile dans le goût de Boulle.

 

 

Constat d’état

 

 

constat d'etat d'unmeuble d'appui napoleon 3

 

 

Le meuble dans sa structure est en bon état, par contre, le placage de bois noirci possède quelques lacunes  dans le bas du meuble.

De nombreux filets de laiton sont manquants ou simplement décollés. Le gros du travail de restauration réside ce point.

La totalité des bronzes sera démontée et nettoyée. La finition en vernis gomme laque teinté noir sera à refaire entièrement.

 

Restauration du placage de poirier noirci.

 

Le placage de poirier qui cloquait sur la porte fut recollé à la colle chaude. Des greffes de placage de poirier sur les lacunes furent réalisées pour être  par la suite teintées.

 

Restauration des filets.

Avant d’attaquer la restauration des filets, un nettoyage des rainures qui reçoivent les filets doit être opérer. Pour cela on ré-hydrate  les colles anciennes avec une colle de papier peint afin de les ôter plus facilement (voir ci-dessous).

 

Ré hydratation des colles anciennes avant nettoyage des rainures

Ré hydratation des colles anciennes avant nettoyage des rainures

 

Deux sortes de filet étaient présentes à l’origine de la table : des filets de 1 mm de large et d’autres de 4 mm. Les filets de laiton neufs utilisés sont déjà re-cuits et présentent l’avantage d’être de couleur similaire aux filets d’origines. Pour reproduire ces filets il faut les tendre pour ensuite les racler et poncer  à la bonne taille et à la bonne épaisseur afin d’éviter de périlleux affleurages après leur collage.

ponçage des filets de laiton

Ponçage des filets de laiton neuf

Pour cela nous utilisons une ponceuse cylindrique afin de gagner du temps .

Tous les filets (neufs ou anciens) furent collés à la colle de poisson grâce à des cales dures et de nombreux serre- joints. Une fois collés, il faut encore affleurer ces filets au même niveau que le bois noir, pour ensuite les poncer jusqu’au papier 1000. Un polissage à la pâte est ensuite réalisé . Pour information, notre fournisseur en Filets de laiton et Bronzes sont les établissements Rennotte Riot.

polissage des filets de laiton

Polissage des filets à la pâte à polir et au feutre

 

Nettoyage des bronzes

 

Les  bronzes furent repérés puis déposés afin de procéder à leur nettoyage. Nous avons pu remarquer que la dorure des bronzes du bas du meuble était très endommagée. L’humidité, très souvent plus présente au sol, en est certainement la cause. En conséquence, nous avons tenté de patiner les bronzes avec un mélange de terre d’ombre et de gomme laque fine orange. Le but étant d’harmoniser l’ensemble.

 

Patine des bronzes à la gomme laque

Patine des bronzes à la gomme laque et terre d’ombre

 

Gommage, mise en teinte et finition.

Cette étape commence tout d’abord par un dégagement de surface réalisé avec un  produit décapant sans soude qui respecte le bois.  Tout le vernis est retiré sans pour autant supprimer la patine du bois.

Le gommage permet de «gommer» comme son nom l’indique , les rayures et les enfoncements provoqués par les chocs mais sans poncer complètement le bois. On commence avec du papier 220 à la ponceuse  vibrante pour remonter jusqu’au 400 à la main.

 

gommage

Gommage

 

La mise en teinte en noir dit Napoléon requiert plusieurs étapes : Un passage à l’extrait de campêche tiède suivi d’un passage à la pyrolignite de fer tiède quand le campêche n’est pas encore sec. Cela permet d’obtenir un excellent mordant . Plusieurs passages à la pyrolignite seront ensuite nécessaires pour obtenir un noir profond.

Le remplissage des pores est effectué à la ponce de manière traditionnelle. Vous pouvez apercevoir le résultat ci-dessous:

 

Meuble rempli à la ponce sans vernis

Les côtés du meuble remplis à la ponce sans apport de vernis

 

Un vernis gomme laque «fine orange» teinté à la fushine noire fut appliqué au tampon. Après séchage, les filets et la marqueterie furent nettoyés du vernis gomme laque teinté et enfin un vernis cellulosique fut appliqué afin de protéger le laiton de l’oxydation.

 

meuble d'appui napoleon 3

Meuble fini : vue de face